Le plan d'investissement ne comprend pas l'agrandissement de la jonction Nord-Midi à Bruxelles, ni le projet de gare sous l'aéroport de Charleroi.

Il intègre par contre l'acquisition de nouveau matériel roulant (200 nouvelles automotrices et 70.000 places supplémentaires) et 50 "light trains" (15.000 places), des trams-trains qui peuvent circuler sur le réseau ferré et celui des trams.

Le plan prévoit aussi 150 millions pour la gare de Mons, 87 millions pour celle de Bruxelles-Nord, 155 millions pour Bruxelles-Midi, 226 millions pour Gand Saint-Pierre, 111 millions pour Ottignies, etc.

Les trois filiales du Groupe SNCB doivent approuver le plan cette semaine. Le plan d'investissement sera ensuite défendu par le ministre des Entreprises publiques Paul Magnette devant le gouvernement qui s'engagera, ainsi que ses successeurs, à verser entre 1,6 (en 2013) et 2,1 (en 2025) milliards d'euros par an pour les réalisations ferroviaires.

Par ailleurs, L'Echo révèle ce mercredi que les automotrices Desiro ML ont finalement obtenu la semaine dernière leur homologation pour circuler en service commercial sur le rail belge.

LeVif.be, avec Belga.

Le plan d'investissement ne comprend pas l'agrandissement de la jonction Nord-Midi à Bruxelles, ni le projet de gare sous l'aéroport de Charleroi. Il intègre par contre l'acquisition de nouveau matériel roulant (200 nouvelles automotrices et 70.000 places supplémentaires) et 50 "light trains" (15.000 places), des trams-trains qui peuvent circuler sur le réseau ferré et celui des trams. Le plan prévoit aussi 150 millions pour la gare de Mons, 87 millions pour celle de Bruxelles-Nord, 155 millions pour Bruxelles-Midi, 226 millions pour Gand Saint-Pierre, 111 millions pour Ottignies, etc. Les trois filiales du Groupe SNCB doivent approuver le plan cette semaine. Le plan d'investissement sera ensuite défendu par le ministre des Entreprises publiques Paul Magnette devant le gouvernement qui s'engagera, ainsi que ses successeurs, à verser entre 1,6 (en 2013) et 2,1 (en 2025) milliards d'euros par an pour les réalisations ferroviaires. Par ailleurs, L'Echo révèle ce mercredi que les automotrices Desiro ML ont finalement obtenu la semaine dernière leur homologation pour circuler en service commercial sur le rail belge. LeVif.be, avec Belga.