Le bureau note que ces organisations, toutes deux basées à l'étranger, exercent sur le territoire de la Russie "des programmes et des projets spéciaux afin de discréditer les résultats des précédentes élections en Russie et dans le but de présenter leurs résultats comme illégitimes". "Les activités (de ces organisations) visent à inspirer des manifestations et la déstabilisation de la situation politique, ce qui constitue une menace pour les principes fondamentaux du système constitutionnel de la Fédération de Russie et la sécurité d'Etat", poursuit le bureau du procureur général. Peu après les larges manifestations menées à travers la Russie contre la corruption en mars dernier, le mouvement pro-européen Russie ouverte a récemment lancé une vaste campagne dans le but de dénoncer les abus du président russe Vladimir Poutine, sous le mot d'ordre "ENOUGH" ("ASSEZ"). Le groupement a lancé un appel à manifester dans tout le pays le 29 avril prochain. Le président russe a promulgué en mai 2015 une loi, dénoncée par les défenseurs des droits de l'Homme, qui permet aux autorités d'interdire les organisations étrangères installées en Russie considérées comme "indésirables" par l'État. (Belga)

Le bureau note que ces organisations, toutes deux basées à l'étranger, exercent sur le territoire de la Russie "des programmes et des projets spéciaux afin de discréditer les résultats des précédentes élections en Russie et dans le but de présenter leurs résultats comme illégitimes". "Les activités (de ces organisations) visent à inspirer des manifestations et la déstabilisation de la situation politique, ce qui constitue une menace pour les principes fondamentaux du système constitutionnel de la Fédération de Russie et la sécurité d'Etat", poursuit le bureau du procureur général. Peu après les larges manifestations menées à travers la Russie contre la corruption en mars dernier, le mouvement pro-européen Russie ouverte a récemment lancé une vaste campagne dans le but de dénoncer les abus du président russe Vladimir Poutine, sous le mot d'ordre "ENOUGH" ("ASSEZ"). Le groupement a lancé un appel à manifester dans tout le pays le 29 avril prochain. Le président russe a promulgué en mai 2015 une loi, dénoncée par les défenseurs des droits de l'Homme, qui permet aux autorités d'interdire les organisations étrangères installées en Russie considérées comme "indésirables" par l'État. (Belga)