"Ô musulmans, Ô moujahidines, soldats de l'EI (...), nous pleurons le commandeur des croyants Abou Bakr al-Baghdadi", a indiqué l'EI dans un message audio posté sur l'application Telegram. Le chef du groupe État islamique (EI) a été tué lors d'une opération militaire américaine menée dans la nuit de samedi à dimanche dans le nord-ouest de la Syrie. Homme le plus recherché du monde, considéré comme responsable de multiples exactions et atrocités en Irak et en Syrie et d'attentats sanglants dans plusieurs pays, avait été plusieurs fois annoncé mort ces dernières années. (Belga)