Durant le congé pascal, des centaines de milliers gagnent d'habitude la mer. Mais le gouverneur appelle chacun à rester à la maison, les vacances n'étant pas considérées comme un déplacement essentiel.

La police mènera des contrôles routiers, mais aussi dans les supermarchés et dans les gares. En cas d'infraction, les contrevenants s'exposent à une amende de 250 euros.

Durant le congé pascal, des centaines de milliers gagnent d'habitude la mer. Mais le gouverneur appelle chacun à rester à la maison, les vacances n'étant pas considérées comme un déplacement essentiel.La police mènera des contrôles routiers, mais aussi dans les supermarchés et dans les gares. En cas d'infraction, les contrevenants s'exposent à une amende de 250 euros.