L'agrément actuel arrivait à échéance le 18 janvier 2020, le renouvellement devant s'effectuer tous les 5 ans. "L'IFAPME est un outil capital pour la formation en alternance. Les centres de formation exécutent un travail colossal au profit de l'emploi et du développement économique de notre région", a commenté le ministre Borsus. "Les défis à relever sont nombreux. L'offre de formation doit être en phase avec les besoins des entreprises et les besoins sociétaux. La formation en alternance doit être valorisée avec le concours des entreprises et des secteurs d'activité", a-t-il ajouté. Chaque année, l'IFAPME forme à un métier quelque 16.000 personnes, 40% de l'offre de formation concernant les métiers en pénurie de qualification et les métiers d'avenir. En 2018, 1.962 nouveaux lieux de formation en entreprise ont été agréés. (Belga)

L'agrément actuel arrivait à échéance le 18 janvier 2020, le renouvellement devant s'effectuer tous les 5 ans. "L'IFAPME est un outil capital pour la formation en alternance. Les centres de formation exécutent un travail colossal au profit de l'emploi et du développement économique de notre région", a commenté le ministre Borsus. "Les défis à relever sont nombreux. L'offre de formation doit être en phase avec les besoins des entreprises et les besoins sociétaux. La formation en alternance doit être valorisée avec le concours des entreprises et des secteurs d'activité", a-t-il ajouté. Chaque année, l'IFAPME forme à un métier quelque 16.000 personnes, 40% de l'offre de formation concernant les métiers en pénurie de qualification et les métiers d'avenir. En 2018, 1.962 nouveaux lieux de formation en entreprise ont été agréés. (Belga)