La décision, annoncée par la police de l'immigration le 6 juillet, avait été attaquée en justice par les universités de Harvard et du MIT, avec le soutien de nombreuses autres universités, syndicats d'enseignants et près de 20 Etats américains. "Les parties sont arrivées à une solution (...) le gouvernement a accepté d'annuler la décision", a indiqué la juge lors d'une brève audience. (Belga)

La décision, annoncée par la police de l'immigration le 6 juillet, avait été attaquée en justice par les universités de Harvard et du MIT, avec le soutien de nombreuses autres universités, syndicats d'enseignants et près de 20 Etats américains. "Les parties sont arrivées à une solution (...) le gouvernement a accepté d'annuler la décision", a indiqué la juge lors d'une brève audience. (Belga)