Les frais de restaurant pour les entreprises et indépendants seraient déductibles à 100%, contre 69% actuellement. Les coûts des réceptions et autres événements seraient également déductibles à 100% de l'impôt des sociétés et des personnes physiques. Les employeurs pourraient par ailleurs acheter des chèques Horeca pour leurs travailleurs d'un montant maximal de 250 euros. Ceux-ci devraient être échangés dans des établissements belges. Ils seraient exonérés de cotisations et valables pendant un an. Ne rien faire pour ce secteur durement touché coûterait cher, selon une note interne au gouvernement. La perte de recettes pour l'Etat pourrait s'élever à 1,4 milliard d'euros. (Belga)

Les frais de restaurant pour les entreprises et indépendants seraient déductibles à 100%, contre 69% actuellement. Les coûts des réceptions et autres événements seraient également déductibles à 100% de l'impôt des sociétés et des personnes physiques. Les employeurs pourraient par ailleurs acheter des chèques Horeca pour leurs travailleurs d'un montant maximal de 250 euros. Ceux-ci devraient être échangés dans des établissements belges. Ils seraient exonérés de cotisations et valables pendant un an. Ne rien faire pour ce secteur durement touché coûterait cher, selon une note interne au gouvernement. La perte de recettes pour l'Etat pourrait s'élever à 1,4 milliard d'euros. (Belga)