"C'est un pas en avant pour rendre l'Italie plus sûre. Pour combattre avec plus de force les mafieux et les passeurs, pour réduire les coûts d'une immigration exagérée, pour expulser plus rapidement les délinquants et les faux demandeurs d'asile, pour révoquer la citoyenneté aux terroristes, pour donner plus de pouvoirs aux forces de l'ordre", a affirmé M. Salvini sur Facebook. Le texte rend exceptionnels les permis de séjour humanitaires -- que 25% des demandeurs d'asile en Italie obtenaient ces dernières années -- et prévoit la suspension de la demande d'asile si le demandeur se montre "dangereux" ou fait l'objet d'une condamnation en première instance. Il réorganise le système d'accueil des demandeurs d'asile, qui seront regroupés dans de grands centres d'accueil, les efforts de répartition sur le territoire pour favoriser l'intégration étant réservés aux mineurs isolés et aux réfugiés reconnus. Il prévoit aussi la révocation de la naturalisation de tout étranger condamné pour terrorisme. Dans le volet sécurité, le texte généralise l'utilisation des pistolets électriques, y compris par les policiers municipaux, et favorise l'évacuation des bâtiments occupés en supprimant l'obligation de proposer un hébergement provisoire aux personnes vulnérables. (Belga)

"C'est un pas en avant pour rendre l'Italie plus sûre. Pour combattre avec plus de force les mafieux et les passeurs, pour réduire les coûts d'une immigration exagérée, pour expulser plus rapidement les délinquants et les faux demandeurs d'asile, pour révoquer la citoyenneté aux terroristes, pour donner plus de pouvoirs aux forces de l'ordre", a affirmé M. Salvini sur Facebook. Le texte rend exceptionnels les permis de séjour humanitaires -- que 25% des demandeurs d'asile en Italie obtenaient ces dernières années -- et prévoit la suspension de la demande d'asile si le demandeur se montre "dangereux" ou fait l'objet d'une condamnation en première instance. Il réorganise le système d'accueil des demandeurs d'asile, qui seront regroupés dans de grands centres d'accueil, les efforts de répartition sur le territoire pour favoriser l'intégration étant réservés aux mineurs isolés et aux réfugiés reconnus. Il prévoit aussi la révocation de la naturalisation de tout étranger condamné pour terrorisme. Dans le volet sécurité, le texte généralise l'utilisation des pistolets électriques, y compris par les policiers municipaux, et favorise l'évacuation des bâtiments occupés en supprimant l'obligation de proposer un hébergement provisoire aux personnes vulnérables. (Belga)