Le texte final demande à cet égard au gouvernement belge d'entamer un dialogue avec l'État français portant sur la problématique des oeuvres picturales majeures du patrimoine artistique de Flandre, de Wallonie et de Bruxelles "translocalisées" en France. Il l'invite à oeuvrer à un cadre juridique international réglant la restitution du patrimoine culturel entre États. Le texte a été enrichi par divers amendements en vue d'élargir la réflexion au patrimoine artistique issu d'anciennes colonies. A cet égard, il est recommandé au gouvernement belge de "commander, à l'instar de la France, une inventorisation et une analyse de l'origine des objets culturels, de l'art et des restes humains faisant partie des collections des musées belges et, en particulier, de la collection d'objets provenant d'Afrique centrale". Le gouvernement est également invité à "renforcer le dialogue" avec les États tiers d'où proviennent des biens patrimoniaux et culturels conservés dans les musées belges afin d'en assurer la "valorisation conjointe". (Belga)

Le texte final demande à cet égard au gouvernement belge d'entamer un dialogue avec l'État français portant sur la problématique des oeuvres picturales majeures du patrimoine artistique de Flandre, de Wallonie et de Bruxelles "translocalisées" en France. Il l'invite à oeuvrer à un cadre juridique international réglant la restitution du patrimoine culturel entre États. Le texte a été enrichi par divers amendements en vue d'élargir la réflexion au patrimoine artistique issu d'anciennes colonies. A cet égard, il est recommandé au gouvernement belge de "commander, à l'instar de la France, une inventorisation et une analyse de l'origine des objets culturels, de l'art et des restes humains faisant partie des collections des musées belges et, en particulier, de la collection d'objets provenant d'Afrique centrale". Le gouvernement est également invité à "renforcer le dialogue" avec les États tiers d'où proviennent des biens patrimoniaux et culturels conservés dans les musées belges afin d'en assurer la "valorisation conjointe". (Belga)