"Le gouvernement prend acte du vote de l'amendement augmentant les crédits provisoires de 67 millions euros. (...) Le texte adopté ne peut cependant être exécuté directement pour des questions de techniques budgétaires", a déclaré jeudi le nouveau ministre du Budget, David Clarinval (MR), à la Chambre. "Une loi précisant les modalités de ce fonds est nécessaire. Tant qu'il n'y en aura pas, les moyens ne pourront être débloqués", a renchéri la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld). "Il appartient au parlement de prendre des dispositions en matière législative et il y a du pain sur la planche", a-t-elle insisté. Le gouvernement, par la voix de M. Clarinval, a en tout cas assuré le parlement de sa disposition à fournir une assistance technique dans le cadre de l'élaboration de la législation nécessaire à l'instauration du fonds. Les travaux à cette fin devraient débuter dès la semaine prochaine dans les trois commissions compétentes de la Chambre. Le fonds blouses blanches doit permettre d'engager du personnel de santé supplémentaire. Peu avant l'ouverture de la plénière, le PTB a mené une action à la colonne du Congrès, réclamant l'application de son amendement. (Belga)