Selon les calculs des activistes de la santé, il s'agit d'un cadeau de 80 millions, rapporte le journal Le Soir lundi.

"Début janvier, la fiscalité du tabac à rouler n'a augmenté que de 10 centimes, tandis que celle du paquet de cigarettes est restée inchangée. Ce qui a permis à un grand producteur, Philip Morris, d'augmenter le prix du paquet de 19 Marlboro de 30 centimes sans devoir craindre de diminution importante de la consommation", explique Luk Joossens, de la Fondation contre le cancer.

Selon les experts de la Fondation, l'attentisme du gouvernement a permis aux cigarettiers d'empocher 11 cents sur ces 30 cents d'augmentation, tandis que l'Etat aurait pu engranger la totalité en haussant les accises spécifiques. Une manne qui aurait été bienvenue en ces temps de disette budgétaire.

Selon les calculs des activistes de la santé, il s'agit d'un cadeau de 80 millions, rapporte le journal Le Soir lundi."Début janvier, la fiscalité du tabac à rouler n'a augmenté que de 10 centimes, tandis que celle du paquet de cigarettes est restée inchangée. Ce qui a permis à un grand producteur, Philip Morris, d'augmenter le prix du paquet de 19 Marlboro de 30 centimes sans devoir craindre de diminution importante de la consommation", explique Luk Joossens, de la Fondation contre le cancer. Selon les experts de la Fondation, l'attentisme du gouvernement a permis aux cigarettiers d'empocher 11 cents sur ces 30 cents d'augmentation, tandis que l'Etat aurait pu engranger la totalité en haussant les accises spécifiques. Une manne qui aurait été bienvenue en ces temps de disette budgétaire.