"Tout paraît indiquer que l'Ecosse et le Royaume-Uni vont à nouveau se mettre d'accord pour organiser un deuxième référendum sur l'indépendance", écrivent dans le quotidien El Pais Carles Puigdemont et Oriol Junqueras. Ces deux dirigeants séparatistes, oubliant de rappeler que la Première ministre britannique Theresa May a estimé que ce n'était "pas le moment", énumèrent ensuite une nouvelle fois leurs arguments en faveur de cette solution réclamée depuis 2012. "Ce ne sont pas les différences qui séparent, c'est l'absence d'accord pour chercher à les surmonter", soulignent-ils. La Catalogne, riche région de 7,5 millions d'habitants du nord-est de l'Espagne, est en proie depuis le début de la décennie à une poussée de fièvre indépendantiste. Et son gouvernement séparatiste promet même d'organiser en septembre un référendum sur l'indépendance, avec ou sans l'accord de Madrid. Parallèlement, des milliers de personnes ont participé dimanche à Barcelone à une manifestation contre le "coup séparatiste" en Catalogne. Ils étaient 6.500 à participer à cette marche, selon la mairie. Elle était organisée par la Sociedad civil Catalane (SCC), une plateforme citoyenne fondée en 2014 contre l'indépendantisme. (Belga)

"Tout paraît indiquer que l'Ecosse et le Royaume-Uni vont à nouveau se mettre d'accord pour organiser un deuxième référendum sur l'indépendance", écrivent dans le quotidien El Pais Carles Puigdemont et Oriol Junqueras. Ces deux dirigeants séparatistes, oubliant de rappeler que la Première ministre britannique Theresa May a estimé que ce n'était "pas le moment", énumèrent ensuite une nouvelle fois leurs arguments en faveur de cette solution réclamée depuis 2012. "Ce ne sont pas les différences qui séparent, c'est l'absence d'accord pour chercher à les surmonter", soulignent-ils. La Catalogne, riche région de 7,5 millions d'habitants du nord-est de l'Espagne, est en proie depuis le début de la décennie à une poussée de fièvre indépendantiste. Et son gouvernement séparatiste promet même d'organiser en septembre un référendum sur l'indépendance, avec ou sans l'accord de Madrid. Parallèlement, des milliers de personnes ont participé dimanche à Barcelone à une manifestation contre le "coup séparatiste" en Catalogne. Ils étaient 6.500 à participer à cette marche, selon la mairie. Elle était organisée par la Sociedad civil Catalane (SCC), une plateforme citoyenne fondée en 2014 contre l'indépendantisme. (Belga)