Le projet de loi aurait dû être soumis à la Commission européenne pour notification "afin que celle-ci et les Etats membres puissent formuler des observations", explique le gouvernement dans une lettre adressée au président du Parlement. L'interdiction du glyphosate dès 2020 aurait fait de l'Autriche le premier pays européen à bannir l'herbicide controversé. (Belga)

Le projet de loi aurait dû être soumis à la Commission européenne pour notification "afin que celle-ci et les Etats membres puissent formuler des observations", explique le gouvernement dans une lettre adressée au président du Parlement. L'interdiction du glyphosate dès 2020 aurait fait de l'Autriche le premier pays européen à bannir l'herbicide controversé. (Belga)