Le Conseil des ministres a, sous forme électronique, approuvé l'avant-projet de loi portant assentiment au protocole sur l'accession de Skopje à l'Organisation du Traité de l'Atlantique nord, sur proposition du Premier ministre Charles Michel et du ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders, ont précisé les cabinets des deux membres du gouvernement fédéral dans un communiqué. La Macédoine - une ancienne république yougoslave qui siégeait depuis son indépendance à l'Onu sous le nom d'"ancienne République yougoslave de Macédoine" (ARYM, FYROM en anglais) avant un accord avec la Grèce sur son nouveau nom - avait été invitée à entamer des négociations d'adhésion à l'Alliance atlantique lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement alliés qui s'était tenu à Bruxelles en juillet 2018. Le 6 février dernier, les ambassadeurs des 29 pays alliés ont signé le protocole sur l'accession de la Macédoine du Nord à l'Otan. Ce protocole d'adhésion doit être ratifié par tous les membres de l'Otan pour que le pays devienne membre à part entière de l'Alliance. "L'avant-projet est transmis pour avis au Conseil d'Etat", a précisé le gouvernement, sans indiquer quand ce texte pourrait être soumis à la Chambre pour terminer le processus de ratification, alors que des élections législatives sont prévues le 26 mai. L'Otan aimerait être en mesure d'accueillir son 30e membre lors d'un sommet prévu en décembre à Londres, à une date qui reste à déterminer. (Belga)

Le Conseil des ministres a, sous forme électronique, approuvé l'avant-projet de loi portant assentiment au protocole sur l'accession de Skopje à l'Organisation du Traité de l'Atlantique nord, sur proposition du Premier ministre Charles Michel et du ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders, ont précisé les cabinets des deux membres du gouvernement fédéral dans un communiqué. La Macédoine - une ancienne république yougoslave qui siégeait depuis son indépendance à l'Onu sous le nom d'"ancienne République yougoslave de Macédoine" (ARYM, FYROM en anglais) avant un accord avec la Grèce sur son nouveau nom - avait été invitée à entamer des négociations d'adhésion à l'Alliance atlantique lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement alliés qui s'était tenu à Bruxelles en juillet 2018. Le 6 février dernier, les ambassadeurs des 29 pays alliés ont signé le protocole sur l'accession de la Macédoine du Nord à l'Otan. Ce protocole d'adhésion doit être ratifié par tous les membres de l'Otan pour que le pays devienne membre à part entière de l'Alliance. "L'avant-projet est transmis pour avis au Conseil d'Etat", a précisé le gouvernement, sans indiquer quand ce texte pourrait être soumis à la Chambre pour terminer le processus de ratification, alors que des élections législatives sont prévues le 26 mai. L'Otan aimerait être en mesure d'accueillir son 30e membre lors d'un sommet prévu en décembre à Londres, à une date qui reste à déterminer. (Belga)