Les faits pour lesquels l'international belge de 24 ans est condamné datent du 16 mai 2015. Ce jour-là, la police remarque un Range Rover effectuant des manoeuvres dangereuses à vitesse élevée sur la E19 à hauteur de la bretelle de Rumst. Le véhicule en dépasse d'autres par la droite puis se rabat et freine brutalement, forçant les automobilistes qui le suivent à piler. Le chauffard semble faire la course avec quelqu'un. Le Range Rover emprunte la bande d'arrêt d'urgence, slalome dans le trafic sans utiliser ses feux clignotants, s'insère de force dans la circulation et serre de trop près les voitures devant lui. La plaque d'immatriculation est enregistrée au nom de Jordan Lukaku, lequel prétend pourtant que quelqu'un d'autre conduisait le véhicule. "Les faits témoignent d'un manque du sens des responsabilités. Un tel comportement au volant met la vie des autres en danger et est inacceptable", a cependant estimé le tribunal. (Belga)