La pétition contre le feu d'artifice du Nouvel An de Sydney a été lancée il y a un mois par Linda McCormick. A sa grande surprise, celle-ci a depuis été signée par 260.500 personnes. "Désolée pour le jeu de mots, mais ça a juste explosé", a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision ABC. "Je pensais que quelques centaines de personnes soutiendraient la pétition, mais ça a continué d'augmenter. Je suis surprise que tant de personnes ressentent la même chose que moi." Selon Mme McCormick, l'argent investi pour le feu d'artifice traditionnel peut être mieux utilisé et aider les personnes touchées par les incendies de ces dernières semaines. Selon elle, Sydney dépense 3,6 millions d'euros par an pour ce feu d'artifice, bien que ce chiffre n'ait pas été confirmé par les autorités locales. Cependant, la ville elle-même n'a pas l'intention d'annuler l'événement. Elle met en avant les dizaines de milliers de touristes qui viennent à Sydney notamment pour le feu d'artifice ainsi que les 81 millions d'euros de revenus que l'événement génère pour la Nouvelle-Galles du Sud (dont Sydney est la capitale). "Annuler le feu d'artifice serait donc mauvais pour l'économie locale", selon la Ville. (Belga)

La pétition contre le feu d'artifice du Nouvel An de Sydney a été lancée il y a un mois par Linda McCormick. A sa grande surprise, celle-ci a depuis été signée par 260.500 personnes. "Désolée pour le jeu de mots, mais ça a juste explosé", a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision ABC. "Je pensais que quelques centaines de personnes soutiendraient la pétition, mais ça a continué d'augmenter. Je suis surprise que tant de personnes ressentent la même chose que moi." Selon Mme McCormick, l'argent investi pour le feu d'artifice traditionnel peut être mieux utilisé et aider les personnes touchées par les incendies de ces dernières semaines. Selon elle, Sydney dépense 3,6 millions d'euros par an pour ce feu d'artifice, bien que ce chiffre n'ait pas été confirmé par les autorités locales. Cependant, la ville elle-même n'a pas l'intention d'annuler l'événement. Elle met en avant les dizaines de milliers de touristes qui viennent à Sydney notamment pour le feu d'artifice ainsi que les 81 millions d'euros de revenus que l'événement génère pour la Nouvelle-Galles du Sud (dont Sydney est la capitale). "Annuler le feu d'artifice serait donc mauvais pour l'économie locale", selon la Ville. (Belga)