La position du DUP est formelle: le parti "sera dans l'incapacité de soutenir les propositions (de Boris Johnson) au Parlement", annonce-t-il dans une nouvelle déclaration. "Nous avons toujours maintenu que nous ne considérerons de soutenir que des arrangements allant dans le sens des intérêts économiques et constitutionnels à long terme de 'Irlande du Nord et qui protègent l'intégrité" du Royaume-Uni. L'accord dégagé par les négociateurs britanniques et européens jeudi matin, à quelques heures du début du Conseil européen à Bruxelles, "n'est pas, à nos yeux, bénéfique au bien-être économique de l'Irlande du Nord, et il mine l'intégrité de l'Union", tranche le DUP. Ce parti compte 10 députés à la Chambre des Communes, qui doit se prononcer samedi sur l'accord présenté par Boris Johnson. Partenaire du Parti conservateur de Johnson, son feu vert est considéré comme crucial par la frange des "Brexiters", la plus radicale des Tories, qui pourrait ne pas approuver le deal si le DUP ne le soutient pas. (Belga)