"Cette progression conséquente par rapport à l'année 2019 (+12%) est très positive à nos yeux, mais les chiffres à l'échelle régionale restent faibles par rapport à la Flandre ou à la Région de Bruxelles-capitale (où les taux avoisinent les 100%). Les raisons invoquées sont diverses (crise sanitaire, refus de prendre position publiquement, réticence supposée de la population, etc.)", analyse l'association. Les augmentations les plus importantes sont observées en provinces de Namur, du Luxembourg et du Brabant wallon (+25% par rapport à 2019), tandis que le Hainaut marque une légère progression (+4%) et que la Province de Liège est en léger recul (-3%). Arc-en-Ciel Wallonie se dit préoccupée par le fait que cet acte symbolique et gratuit ne touche que la moitié des entités locales wallonnes. "Que cela traduise une volonté de ne pas nous soutenir ou un désintérêt à l'égard des personnes LGBTQI+, la réalité n'en reste pas moins problématique à certains moments pour certaines personnes. Les autorités communales ont un rôle important à jouer pour faire en sorte que tou.te.s leurs citoyennes, y compris les personnes LGBTQI+, se sentent bien dans leur Ville ou commune", ajoute l'association. Par ailleurs, Arc-en-Ciel Wallonie a battu tous les records cette année avec sa "campagne pins" durant laquelle elle a envoyé plus de 1.000 colis à des particuliers mais également à des associations ou des autorités communales. (Belga)

"Cette progression conséquente par rapport à l'année 2019 (+12%) est très positive à nos yeux, mais les chiffres à l'échelle régionale restent faibles par rapport à la Flandre ou à la Région de Bruxelles-capitale (où les taux avoisinent les 100%). Les raisons invoquées sont diverses (crise sanitaire, refus de prendre position publiquement, réticence supposée de la population, etc.)", analyse l'association. Les augmentations les plus importantes sont observées en provinces de Namur, du Luxembourg et du Brabant wallon (+25% par rapport à 2019), tandis que le Hainaut marque une légère progression (+4%) et que la Province de Liège est en léger recul (-3%). Arc-en-Ciel Wallonie se dit préoccupée par le fait que cet acte symbolique et gratuit ne touche que la moitié des entités locales wallonnes. "Que cela traduise une volonté de ne pas nous soutenir ou un désintérêt à l'égard des personnes LGBTQI+, la réalité n'en reste pas moins problématique à certains moments pour certaines personnes. Les autorités communales ont un rôle important à jouer pour faire en sorte que tou.te.s leurs citoyennes, y compris les personnes LGBTQI+, se sentent bien dans leur Ville ou commune", ajoute l'association. Par ailleurs, Arc-en-Ciel Wallonie a battu tous les records cette année avec sa "campagne pins" durant laquelle elle a envoyé plus de 1.000 colis à des particuliers mais également à des associations ou des autorités communales. (Belga)