Un non-lieu a été prononcé pour Jean-Michel Gosset, ex-directeur technique de la société. "Il y a toujours une possibilité théorique d'un appel", a indiqué Jan Fermon, conseil des victimes du drame des Mésanges. "Cela me semble cependant peu probable. Le parquet va donc lancer une citation devant le tribunal correctionnel. On peut estimer que les premières audiences auront lieu au début septembre."

L'incendie des "Mésanges", à Mons, avait fait 7 morts et 26 blessés dans la nuit du 20 février 2003. "Le procès peut enfin s'ouvrir, mais nous sommes tout près de la prescription et tout incident de procédure pourrait mettre en péril le procès", a indiqué John Joos, porte-parole des victimes. "C'est en tous cas un grand soulagement pour les familles des victimes qui sont en attente du procès depuis 9 ans."

Le Vif.be, avec Belga

Un non-lieu a été prononcé pour Jean-Michel Gosset, ex-directeur technique de la société. "Il y a toujours une possibilité théorique d'un appel", a indiqué Jan Fermon, conseil des victimes du drame des Mésanges. "Cela me semble cependant peu probable. Le parquet va donc lancer une citation devant le tribunal correctionnel. On peut estimer que les premières audiences auront lieu au début septembre." L'incendie des "Mésanges", à Mons, avait fait 7 morts et 26 blessés dans la nuit du 20 février 2003. "Le procès peut enfin s'ouvrir, mais nous sommes tout près de la prescription et tout incident de procédure pourrait mettre en péril le procès", a indiqué John Joos, porte-parole des victimes. "C'est en tous cas un grand soulagement pour les familles des victimes qui sont en attente du procès depuis 9 ans." Le Vif.be, avec Belga