"La décision de transmettre le dossier a été prise en concertation entre les parquets", a expliqué Eric Van Duyse. "Le parquet fédéral intervient lorsqu'il peut apporter un plus à l'enquête", a-t-il précisé. "C'est par exemple le cas dans des affaires à caractère international ou lorsqu'il est nécessaire de coordonner l'action dans un dossier qui dépasse les frontières d'un seul arrondissement." Le parquet fédéral dit avoir constaté que ces éléments n'étaient pas réunis et a donc transmis les informations fournies par le gouvernement wallon au parquet de Liège. Le procureur général de Liège, Christian De Valkeneer, confirme dans La Libre que le dossier est en cours d'acheminement dans la Cité ardente. Dimanche midi, après avoir analysé les réponses et les documents transmis par Nethys, le gouvernement régional a annoncé avoir cassé les décisions de vente de trois filiales de l'entreprise (Voo, Elicio et Win), dont deux devaient être privatisées au profit de sociétés créées par François Fornieri, également administrateur de Nethys, avec co-financement de son administrateur délégué Stéphane Moreau. Le dossier avait alors été transmis au parquet fédéral. (Belga)