L'Auditeur du Travail Charles-Eric Clesse a indiqué mercredi que le dossier relatif à l'effondrement, mardi, de l'étage d'une maison située à la rue des Juifs à Mons a été mis à l'instruction pour homicide involontaire. Le locataire de l'immeuble, un homme de 29 ans, qui se trouvait au rez-de-chaussée au moment de l'effondrement, a perdu la vie. L'enquête menée par l'Auditorat, dont le point de départ est une infraction au règlement général sur la protection du travail, doit faire toute la lumière sur les causes et les responsabilités du sinistre. L'Auditeur avait indiqué mardi que des charges de matériaux trop importantes stockées au premier étage du bâtiment, en travaux, pourraient être à l'origine de l'effondrement. Deux ouvriers qui étaient sur le chantier ont été légèrement blessés et transportés à l'hôpital. L'expert mandaté par l'Auditorat doit remettre mercredi un premier rapport à la juge d'Instruction en charge du dossier. L'employeur ainsi que les deux ouvriers qui se trouvaient sur le chantier seront auditionnés dans le cadre de l'enquête. L'Auditorat avait indiqué mardi que les deux travailleurs n'étaient pas déclarés. (Belga)