La chambre du conseil de Liège doit statuer sur le renvoi devant le tribunal correctionnel de Liège d'Alain Mathot pour des préventions de faits de corruption survenus dans le cadre de la construction de l'incinérateur de déchets Intradel à Herstal. L'ex-député-bourgmestre de Seraing conteste les faits et entend s'en défendre, malgré deux décisions déjà rendues par la justice liégeoise au sujet d'autres prévenus et dans lesquelles son rôle avait été décrit par les magistrats. Il avait introduit devant la cour de cassation une requête en dessaisissement pour cause de suspicion légitime à l'égard de la justice liégeoise mais sa demande d'être jugé ailleurs qu'à Liège a été rejetée. La procédure liégeoise, suspendue entre-temps, a repris son cours au stade de la chambre du conseil. L'affaire avait été fixée à ce jeudi 31 octobre mais elle a fait l'objet d'une remise à la date du 14 novembre. (Belga)