Selon les chiffres les plus récents, plus de 20.400 personnes ont été contaminées par le coronavirus et 425 décès ont été enregistrés, majoritairement dans la province de Hubei, où est née l'épidémie, et parmi des personnes à risque. "Vu le mode de transmission et la circulation des personnes au travers le monde, il est tout-à-fait attendu que ce virus se propage au travers des différents continents", a souligné la ministre PS alors qu'un cas de coronavirus a été mis en évidence, dans la nuit de lundi à mardi, parmi les personnes rapatriées en Belgique. Des cas ont également été mis en évidence dans les pays voisins, dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Lundi soir, 24 cas étaient recensés en Europe. "Les autorités sanitaires belges, qu'elles soient fédérales ou fédérées, collaborent pour l'évaluation du risque et les mesures qui en découlent. En Wallonie, la cellule de surveillance des maladies infectieuses de l'AVIQ est informée de tout cas suspect sur le territoire wallon de manière à s'assurer que les mesures de contrôle soient bien appliquées et que les tests adéquats de dépistage soient réalisés", a poursuivi Christie Morreale. "Si les mesures de prévention sont correctement appliquées et les cas suspects rapidement identifiés, le risque de cas secondaires sera limité", a-t-elle enfin affirmé en rappelant qu'un site d'information a été mis en ligne ce week-end pour répondre aux questions des citoyens (www.info-coronavirus.be). (Belga)

Selon les chiffres les plus récents, plus de 20.400 personnes ont été contaminées par le coronavirus et 425 décès ont été enregistrés, majoritairement dans la province de Hubei, où est née l'épidémie, et parmi des personnes à risque. "Vu le mode de transmission et la circulation des personnes au travers le monde, il est tout-à-fait attendu que ce virus se propage au travers des différents continents", a souligné la ministre PS alors qu'un cas de coronavirus a été mis en évidence, dans la nuit de lundi à mardi, parmi les personnes rapatriées en Belgique. Des cas ont également été mis en évidence dans les pays voisins, dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Lundi soir, 24 cas étaient recensés en Europe. "Les autorités sanitaires belges, qu'elles soient fédérales ou fédérées, collaborent pour l'évaluation du risque et les mesures qui en découlent. En Wallonie, la cellule de surveillance des maladies infectieuses de l'AVIQ est informée de tout cas suspect sur le territoire wallon de manière à s'assurer que les mesures de contrôle soient bien appliquées et que les tests adéquats de dépistage soient réalisés", a poursuivi Christie Morreale. "Si les mesures de prévention sont correctement appliquées et les cas suspects rapidement identifiés, le risque de cas secondaires sera limité", a-t-elle enfin affirmé en rappelant qu'un site d'information a été mis en ligne ce week-end pour répondre aux questions des citoyens (www.info-coronavirus.be). (Belga)