Marc Dellea, 45 ans, a été tué le 8 juillet 2014 d'une balle dans la tête. L'enquête ouverte par le parquet a conduit à Sylvia B. puis à l'élu de l'Union des francophones (UF), Christian Van Eyken. Sylvia B. a été placée sous mandat d'arrêt pour assassinat en octobre 2015 et en janvier ce fut au tour de Christian Van Eyken. Ce dernier a néanmoins été libéré le lendemain parce que le mandat d'arrêt n'était pas signé. Le juge d'instruction a bouclé son dossier début 2017 et l'a transmis au parquet, lequel a fait lever l'immunité de Christian Van Eyken et le poursuit désormais, ainsi que son assistante, pour assassinat. Tous deux nient fermement toute implication dans la mort de Marc Dellea. La date du procès n'a pas encore été fixée. Entretemps, Van Eyken et Sylvia B. comparaîtront ce 24 avril en correctionnelle pour faux en écriture et escroquerie. Van Eyken est soupçonné d'avoir menti sur les diplômes de Sylvia B. (Belga)

Marc Dellea, 45 ans, a été tué le 8 juillet 2014 d'une balle dans la tête. L'enquête ouverte par le parquet a conduit à Sylvia B. puis à l'élu de l'Union des francophones (UF), Christian Van Eyken. Sylvia B. a été placée sous mandat d'arrêt pour assassinat en octobre 2015 et en janvier ce fut au tour de Christian Van Eyken. Ce dernier a néanmoins été libéré le lendemain parce que le mandat d'arrêt n'était pas signé. Le juge d'instruction a bouclé son dossier début 2017 et l'a transmis au parquet, lequel a fait lever l'immunité de Christian Van Eyken et le poursuit désormais, ainsi que son assistante, pour assassinat. Tous deux nient fermement toute implication dans la mort de Marc Dellea. La date du procès n'a pas encore été fixée. Entretemps, Van Eyken et Sylvia B. comparaîtront ce 24 avril en correctionnelle pour faux en écriture et escroquerie. Van Eyken est soupçonné d'avoir menti sur les diplômes de Sylvia B. (Belga)