Le déficit se répartit à concurrence de 7,17 milliards pour l'échelon fédéral et 1,56 milliard pour les entités fédérées et les pouvoirs locaux. La dette représente 99,4% du PIB, soit un passage en-dessous du seuil symbolique de 100%, une première en huit ans. Le manque à gagner dans les recettes fiscales par rapport à ce qui était escompté est important puisqu'il s'élève à 3,1 milliards d'euros. En sécurité sociale, les dépenses sont supérieures de 643 millions comparées aux prévisions d'octobre 2018. Ces chiffres s'expliquent par une hausse continue des dépenses liées au vieillissement de la population, en particulier les pensions et les soins de santé. Les dépenses de chômage sont par contre en baisse. A la suite de la démission du gouvernement Michel en décembre 2018, l'échelon fédéral est en affaires courantes et fonctionne selon les douzièmes provisoires. "Il est important de retrouver au plus vite un gouvernement doté de ses pleines capacités de décision et d'action afin de prendre des mesures visant à augmenter le potentiel de croissance et stimuler la création d'emploi, ainsi que des mesures assurant le redressement des finances publiques", a souligné M. Clarinval. (Belga)

Le déficit se répartit à concurrence de 7,17 milliards pour l'échelon fédéral et 1,56 milliard pour les entités fédérées et les pouvoirs locaux. La dette représente 99,4% du PIB, soit un passage en-dessous du seuil symbolique de 100%, une première en huit ans. Le manque à gagner dans les recettes fiscales par rapport à ce qui était escompté est important puisqu'il s'élève à 3,1 milliards d'euros. En sécurité sociale, les dépenses sont supérieures de 643 millions comparées aux prévisions d'octobre 2018. Ces chiffres s'expliquent par une hausse continue des dépenses liées au vieillissement de la population, en particulier les pensions et les soins de santé. Les dépenses de chômage sont par contre en baisse. A la suite de la démission du gouvernement Michel en décembre 2018, l'échelon fédéral est en affaires courantes et fonctionne selon les douzièmes provisoires. "Il est important de retrouver au plus vite un gouvernement doté de ses pleines capacités de décision et d'action afin de prendre des mesures visant à augmenter le potentiel de croissance et stimuler la création d'emploi, ainsi que des mesures assurant le redressement des finances publiques", a souligné M. Clarinval. (Belga)