Fani a frappé l'Etat d'Odisha vendredi, avec des vents de près de 200 km/h, avant de perdre en intensité en se dirigeant vers le Bangladesh, au nord-est. 21 décès ont eu lieu dans la seule ville de Puri, ville de pèlerinage hindou, selon les secours de l'Etat d'Odisha. "Nous essayons de confirmer les identités des victimes mais comme les réseaux de communications ont été touchés, cela prend du temps", a précisé leur responsable, Bishnupada Sethi. Des milliers d'arbres et de pylônes de télécommunication, et de nombreux toits ont été arrachés. De nombreux logements restaient privés d'électricité dimanche, pour la troisième journée consécutive. (Belga)