Parmi les 160 participants à ce concours, un jury d'experts, dirigé par le réalisateur Lieven de Brouwer, a sélectionné cinq courts-métrages qui ont été diffusés vendredi soir. Aux côtés de "Calamity" étaient projetés "Mukwano" de Cecilie McNair (Danemark), "Please Hold" de Jerrel Rosales (Etats-Unis), "More than God" de Kev Cahill (Irlande) et "Cumudgeons" de Danny DeVito (Etats-Unis). La majorité des voix du public ont été accordées à "Calamity". Ce court-métrage raconte la vie de France et Lucienne bouleversée par la nouvelle petite-amie, transsexuelle, de leur plus jeune fils. Ce mariage signifie une catastrophe pour elles et c'est pourquoi elles font tout pour empêcher cette union. Le festival Holebi se déroule jusqu'au 3 décembre. Une quarantaine de longs et courts-métrages, un documentaire et cinq représentations théâtrales sont programmés dans 11 communes et villes du Brabant flamand. (Belga)

Parmi les 160 participants à ce concours, un jury d'experts, dirigé par le réalisateur Lieven de Brouwer, a sélectionné cinq courts-métrages qui ont été diffusés vendredi soir. Aux côtés de "Calamity" étaient projetés "Mukwano" de Cecilie McNair (Danemark), "Please Hold" de Jerrel Rosales (Etats-Unis), "More than God" de Kev Cahill (Irlande) et "Cumudgeons" de Danny DeVito (Etats-Unis). La majorité des voix du public ont été accordées à "Calamity". Ce court-métrage raconte la vie de France et Lucienne bouleversée par la nouvelle petite-amie, transsexuelle, de leur plus jeune fils. Ce mariage signifie une catastrophe pour elles et c'est pourquoi elles font tout pour empêcher cette union. Le festival Holebi se déroule jusqu'au 3 décembre. Une quarantaine de longs et courts-métrages, un documentaire et cinq représentations théâtrales sont programmés dans 11 communes et villes du Brabant flamand. (Belga)