Une autopsie pratiquée sur le festivalier avait révélé que le décès était lié à la drogue. L'enquête se poursuit mais le corps du jeune homme peut désormais être rendu à sa famille. La victime s'était sentie mal alors qu'elle se trouvait devant la scène principale du festival Tomorowland, à Boom. L'homme de 27 ans était mort plus tard dans la soirée à l'hôpital universitaire d'Anvers. (Belga)