L'autorité a également publié un résumé qui montre un total de 27.541 cas dans lesdits dortoirs, où 300.000 immigrés - pour la plupart de jeunes hommes - venus de toute l'Asie séjournent, alors qu'ils travaillent dans des secteurs tels que la sécurité et la construction. Malgré sa petite taille - 724 kilomètres carrés pour environ 5,8 millions d'habitants dont 1,4 million d'étrangers - le pays est celui qui a dénombré le plus de contaminations au coronavirus en Asie orientale à l'exception de la Chine. Seuls 13 des 448 nouveaux cas enregistrés jeudi concernaient des nationaux ou d'autres étrangers vivant en dehors de ces dortoirs pour travailleurs immigrés. Les premières données d'analyses montrent que seuls quatre des nouvelles infections concernent des Singapouriens. Mardi, le gouvernement a annoncé que le confinement imposé à partir du 7 avril allait être levé "avec précaution et de manière graduelle" à partir du 1er juin. L'épidémie a fait 23 victimes dans la cité-État. (Belga)

L'autorité a également publié un résumé qui montre un total de 27.541 cas dans lesdits dortoirs, où 300.000 immigrés - pour la plupart de jeunes hommes - venus de toute l'Asie séjournent, alors qu'ils travaillent dans des secteurs tels que la sécurité et la construction. Malgré sa petite taille - 724 kilomètres carrés pour environ 5,8 millions d'habitants dont 1,4 million d'étrangers - le pays est celui qui a dénombré le plus de contaminations au coronavirus en Asie orientale à l'exception de la Chine. Seuls 13 des 448 nouveaux cas enregistrés jeudi concernaient des nationaux ou d'autres étrangers vivant en dehors de ces dortoirs pour travailleurs immigrés. Les premières données d'analyses montrent que seuls quatre des nouvelles infections concernent des Singapouriens. Mardi, le gouvernement a annoncé que le confinement imposé à partir du 7 avril allait être levé "avec précaution et de manière graduelle" à partir du 1er juin. L'épidémie a fait 23 victimes dans la cité-État. (Belga)