La fixation annuelle de ce contingent est une exigence imposée par la Constitution au gouvernement, qui doit présenter une loi en ce sens. Le gouvernement a approuvé mercredi l'avant-projet de loi fixant le contingent de l'armée pour 2022 à 27.100 militaires. Pour l'an prochain, ce contingent se décompose en 24.599 membres actifs du personnel incluant les élèves, calculés dans l'enveloppe du personnel militaire, de 380 personnels actifs, calculés en dehors de l'enveloppe du personnel sous les drapeaux (comme le personnel mis à disposition de différentes instances), et de 2.121 militaires du cadre de réserve, a précisé la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), dans un communiqué. Le nombre de 27.100 exprime le maximum de militaires pouvant être sous les drapeaux le même jour de l'année 2022 - il sera atteint en octobre - et reflète la politique en matière de recrutement. La hausse est largement attribuable aux réservistes (2.121 prévus l'an prochain, contre 1.757 cette année). L'an dernier, le gouvernement avait fixé le contingent de l'armée pour 2021 à 26.868 militaires, en légère baisse par rapport à 2020 (27.249). L'avant-projet est soumis à la signature du Roi, en vue de son dépôt à la Chambre des représentants. (Belga)

La fixation annuelle de ce contingent est une exigence imposée par la Constitution au gouvernement, qui doit présenter une loi en ce sens. Le gouvernement a approuvé mercredi l'avant-projet de loi fixant le contingent de l'armée pour 2022 à 27.100 militaires. Pour l'an prochain, ce contingent se décompose en 24.599 membres actifs du personnel incluant les élèves, calculés dans l'enveloppe du personnel militaire, de 380 personnels actifs, calculés en dehors de l'enveloppe du personnel sous les drapeaux (comme le personnel mis à disposition de différentes instances), et de 2.121 militaires du cadre de réserve, a précisé la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), dans un communiqué. Le nombre de 27.100 exprime le maximum de militaires pouvant être sous les drapeaux le même jour de l'année 2022 - il sera atteint en octobre - et reflète la politique en matière de recrutement. La hausse est largement attribuable aux réservistes (2.121 prévus l'an prochain, contre 1.757 cette année). L'an dernier, le gouvernement avait fixé le contingent de l'armée pour 2021 à 26.868 militaires, en légère baisse par rapport à 2020 (27.249). L'avant-projet est soumis à la signature du Roi, en vue de son dépôt à la Chambre des représentants. (Belga)