Cette décision a provoqué la fureur du monde arabe et suscité une réprobation générale des partenaires de Washington. Interrogé sur ce qu'il fallait attendre de cette réunion demandée par huit pays du Conseil, un diplomate a répondu: "Rien". Selon un autre, la réunion va montrer "l'isolement" des Etats-Unis sur ce dossier. (Belga)

Cette décision a provoqué la fureur du monde arabe et suscité une réprobation générale des partenaires de Washington. Interrogé sur ce qu'il fallait attendre de cette réunion demandée par huit pays du Conseil, un diplomate a répondu: "Rien". Selon un autre, la réunion va montrer "l'isolement" des Etats-Unis sur ce dossier. (Belga)