A l'inverse du Conseil de la Jeunesse, ce Forum ne sera pas composé de représentants élus mais fonctionnera plutôt comme une plate-forme où tous les jeunes de 16 à 30 ans qui le souhaitent pourront exprimer des avis sur les sujets qui leur tiennent à coeur. Après un an de participation active au Forum, tout jeune pourra demander à faire partir de l'assemblée générale. Les mouvements de jeunesse, les maisons de jeunes, etc., pourront, elles, directement désigner un représentant au sein de l'assemblée générale. Pour justifier la représentativité des avis qu'il rendra, le nouvel organe deva démontrer un travail significatif de consultation des jeunes, et ce dans toutes leurs diversités: nombre de jeunes qui se sont exprimés, diversité des âges, des genres, ainsi qu'une répartition géographique sur tout le territoire de la Wallonie et de Bruxelles. Il pourra rendre des avis d'initiative ou sur demande du gouvernement. Pour pouvoir fonctionner, le Forum bénéficiera de trois détachés pédagogiques, d'un budget annuel indexé de 225.000 euros, ainsi que d'un soutien logistique et d'hébergement. Il devrait entrer en fonction dans le courant de l'année 2020 normalement. La proposition de décret a été approuvée à l'unanimité. Le Forum des jeunes remplacera ainsi le Conseil de la Jeunesse, l'organe consultatif représentatif des jeunes de Wallonie et de Bruxelles. Créé dans les années '70, il avait été sécoué ces dernières années par des soupçons de malversations. Paralysé depuis longtemps par des petits jeux politiciens, l'organe avait sans surprise perdu toute efficacité et crédibilité. (Belga)