Sur avis de la nouvelle direction générale de Vivaqua -ndlr: la nouvelle directrice générale, Laurence Bovy remplace Mireille Franck, admise à la retraite en février dernier- le Conseil de Gérance de l'intercommunale annonce qu'il proposera à son Conseil d'Administration du 26 avril prochain de dissoudre la Société Anonyme Vivaqua-Consult, a-t-il indiqué jeudi soir. Créée l'an dernier avec le soutien de l'ancienne directrice générale, cette filiale avait pour objet d'offrir des produits et des services relatifs à l'eau à des fins professionnelles et industrielles, et de diversifier les revenus de Vivaqua. Sa création avait suscité pas mal de questions y compris au sein du conseil d'administration de Vivaqua composé de représentants des communes desservies par elle et qui n'avaient pas été associées à la genèse de filiale. "Dès lors que les activités de diversification envisagées peuvent être exercées en propre par Vivaqua, le conseil de gérance estime opportun de procéder à une telle simplification de structure", a-t-il fait valoir jeudi soir. Le conseil de gérance de Vivaqua a également estimé opportun de proposer son réseau d'égouttage à la location aux opérateurs de télécoms et à tout autre acteur, public ou privé, intéressé par le placement de la fibre optique. Tout en restant centrée sur son c?ur de missions, Vivaqua dit souhaiter être une des parties prenantes à la modernisation de la Ville-Région par le déploiement d'un réseau de fibres optiques sur son territoire dans le contexte du projet de Smart city. Cette solution présente notamment l'avantage de ne pas nécessiter d'interventions lourdes en voirie. Selon Yvan Mayeur, le président du Conseil de gérance, Vivaqua compte défendre la proposition de mise à disposition du réseau d'égouttage aux opérateurs de télécoms pour le passage de la fibre optique auprès de la Région. (Belga)

Sur avis de la nouvelle direction générale de Vivaqua -ndlr: la nouvelle directrice générale, Laurence Bovy remplace Mireille Franck, admise à la retraite en février dernier- le Conseil de Gérance de l'intercommunale annonce qu'il proposera à son Conseil d'Administration du 26 avril prochain de dissoudre la Société Anonyme Vivaqua-Consult, a-t-il indiqué jeudi soir. Créée l'an dernier avec le soutien de l'ancienne directrice générale, cette filiale avait pour objet d'offrir des produits et des services relatifs à l'eau à des fins professionnelles et industrielles, et de diversifier les revenus de Vivaqua. Sa création avait suscité pas mal de questions y compris au sein du conseil d'administration de Vivaqua composé de représentants des communes desservies par elle et qui n'avaient pas été associées à la genèse de filiale. "Dès lors que les activités de diversification envisagées peuvent être exercées en propre par Vivaqua, le conseil de gérance estime opportun de procéder à une telle simplification de structure", a-t-il fait valoir jeudi soir. Le conseil de gérance de Vivaqua a également estimé opportun de proposer son réseau d'égouttage à la location aux opérateurs de télécoms et à tout autre acteur, public ou privé, intéressé par le placement de la fibre optique. Tout en restant centrée sur son c?ur de missions, Vivaqua dit souhaiter être une des parties prenantes à la modernisation de la Ville-Région par le déploiement d'un réseau de fibres optiques sur son territoire dans le contexte du projet de Smart city. Cette solution présente notamment l'avantage de ne pas nécessiter d'interventions lourdes en voirie. Selon Yvan Mayeur, le président du Conseil de gérance, Vivaqua compte défendre la proposition de mise à disposition du réseau d'égouttage aux opérateurs de télécoms pour le passage de la fibre optique auprès de la Région. (Belga)