"Tant la décision d'attribution que l'exécution de la convention de concession pour le Cirque Royal sont maintenus. C'est un double signal positif (procédures administrative et judiciaire) qui nous permet de préparer sereinement la prochaine saison du Cirque Royal, au profit du public. Nombreux sont les artistes qui attendent notre confirmation pour valider leur spectacle dans cette salle emblématique", a commenté mardi Denis Delforge, CEO de Brussels Expo, par voie de communiqué. La convention de concession de services pour la gestion de la salle de spectacles Le Cirque Royal a été attribuée à Brussels Expo par le conseil communal de la Ville de Bruxelles le 21 novembre dernier, à la suite d'une procédure de mise en concurrence. Cette convention prendra effet au 1er juillet prochain. Brussels Expo était en compétition, dans l'appel à projet, avec l'actuel gestionnaire, à savoir le Botanique qui avait contesté l'attribution de la concession devant le tribunal et au conseil d'Etat. La décision, soutenue par la majorité socialiste libérale de la Ville, avait été vivement contestée par l'ensemble des formations de l'opposition (cdH, Ecolo, DéFI, N-VA), celle-ci jugeant malsain, voire contre-nature qu'un pouvoir public veuille s'improviser lui-même acteur artistique au détriment de ceux qui ont fait leurs preuves, tels que le Botanique. (Belga)

"Tant la décision d'attribution que l'exécution de la convention de concession pour le Cirque Royal sont maintenus. C'est un double signal positif (procédures administrative et judiciaire) qui nous permet de préparer sereinement la prochaine saison du Cirque Royal, au profit du public. Nombreux sont les artistes qui attendent notre confirmation pour valider leur spectacle dans cette salle emblématique", a commenté mardi Denis Delforge, CEO de Brussels Expo, par voie de communiqué. La convention de concession de services pour la gestion de la salle de spectacles Le Cirque Royal a été attribuée à Brussels Expo par le conseil communal de la Ville de Bruxelles le 21 novembre dernier, à la suite d'une procédure de mise en concurrence. Cette convention prendra effet au 1er juillet prochain. Brussels Expo était en compétition, dans l'appel à projet, avec l'actuel gestionnaire, à savoir le Botanique qui avait contesté l'attribution de la concession devant le tribunal et au conseil d'Etat. La décision, soutenue par la majorité socialiste libérale de la Ville, avait été vivement contestée par l'ensemble des formations de l'opposition (cdH, Ecolo, DéFI, N-VA), celle-ci jugeant malsain, voire contre-nature qu'un pouvoir public veuille s'improviser lui-même acteur artistique au détriment de ceux qui ont fait leurs preuves, tels que le Botanique. (Belga)