Le démocrate Jerry Nadler, qui préside la commission judiciaire de la Chambre des représentants, a ouvert la séance en louant l'ancien chef de la police fédérale (FBI), un "modèle d'intégrité" selon lui. Le procureur Mueller a déclaré que son rapport n'avait pas totalement exonéré Donald Trump, notamment des soupçons d'entrave à la justice, contrairement aux affirmations du président américain. "Les conclusions indiquent que le président n'a pas été disculpé des actes qu'il était accusé d'avoir commis", a-t-il déclaré. A la question "avez-vous totalement exonéré le président? ", il a répondu "non". (Belga)