Albert II annonçait lundi, via un communiqué de son avocat, qu'il avait pris connaissance des résultats ADN et que ceux-ci indiquaient qu'il était bien le père biologique de Delphine Boël. Dans ce communiqué, le Roi a tenu à souligner qu'il n'a été mêlé à aucune décision familiale, sociale ou éducative relative à Delphine Boël.

"L'attitude me paraît inhumaine", a commenté Mme de Sélys Longchamps à propos de ce communiqué. "J'essaie de lui trouver des circonstances qui pourraient l'excuser. Il a eu une enfance très difficile. Il n'a jamais connu sa mère. C'est un manque. Il a eu toutes ces histoires qui n'ont pas été bien", commente-t-elle.

Sybille de Sélys a confirmé avoir pris seule les décisions au cours de la jeunesse de sa fille.

Albert II annonçait lundi, via un communiqué de son avocat, qu'il avait pris connaissance des résultats ADN et que ceux-ci indiquaient qu'il était bien le père biologique de Delphine Boël. Dans ce communiqué, le Roi a tenu à souligner qu'il n'a été mêlé à aucune décision familiale, sociale ou éducative relative à Delphine Boël. "L'attitude me paraît inhumaine", a commenté Mme de Sélys Longchamps à propos de ce communiqué. "J'essaie de lui trouver des circonstances qui pourraient l'excuser. Il a eu une enfance très difficile. Il n'a jamais connu sa mère. C'est un manque. Il a eu toutes ces histoires qui n'ont pas été bien", commente-t-elle. Sybille de Sélys a confirmé avoir pris seule les décisions au cours de la jeunesse de sa fille.