Il y a plusieurs mois, Daniel Bacquelaine avait fait part de sa volonté de calculer différemment les périodes assimilées, dont les périodes de chômage et les prépensions. A partir de cette année, le calcul pour les chômeurs de plus d'un an et les prépensionnés se fera ainsi sur base d'un salaire médian de 2.000 euros, la philosophie étant, selon le ministre, de "récompenser" ceux qui travaillent. Mais pour les syndicats, il ne s'agit que d'une pure mesure d'économie, qui "rompt le contrat" passé avec les prépensionnés. Ils ont donc rendu un avis négatif sur la proposition. La balle est désormais dans le camp du ministre Bacquelaine. (Belga)

Il y a plusieurs mois, Daniel Bacquelaine avait fait part de sa volonté de calculer différemment les périodes assimilées, dont les périodes de chômage et les prépensions. A partir de cette année, le calcul pour les chômeurs de plus d'un an et les prépensionnés se fera ainsi sur base d'un salaire médian de 2.000 euros, la philosophie étant, selon le ministre, de "récompenser" ceux qui travaillent. Mais pour les syndicats, il ne s'agit que d'une pure mesure d'économie, qui "rompt le contrat" passé avec les prépensionnés. Ils ont donc rendu un avis négatif sur la proposition. La balle est désormais dans le camp du ministre Bacquelaine. (Belga)