Selon DeMorgen, le port du masque pourrait dorénavant être obligatoire dans tous les lieux publics. Le décret ministériel qui prévoit que cette obligation doit être finalisée avant le Conseil de sécurité de jeudi. Interrogée par RTL, Maggie De Block, confirme que "les nouvelles mesures seront annoncées jeudi. Elle insiste sur la nécessité de contrôler davantage le respect des mesures.

"Il y aura des renforcements (des mesures, au lieu d'un allègement), a-t-elle encore précisé à sa sortie de la réunion au Palais d'Egmont.

Le but est de préparer pour jeudi un arrêté ministériel - à prendre par le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V) - pour confirmer les mesures à prendre par le CNS.

Mme de Block (Open Vld) a précisé que les mesures pourraient être "nationales", comme un port du masque plus généralisé dans les lieux publics et dans les services publics, ou "locales", là ou des foyers de contaminations ont été récemment constatés, comme à Anvers.

Les bourgmestres des communes seront davantage impliqués, a pour sa part précisé le ministre-président wallon, Elio Di Rupo (PS).

Trente-cinq pour cent des nouveaux cas recensés en Belgique l'ont été dans la Métropole, a-t-on souligné de source gouvernementale, confirmant qu'il n'y aurait "pas de phase 5" du déconfinement "dans l'état actuel des choses".

Selon DeMorgen, le port du masque pourrait dorénavant être obligatoire dans tous les lieux publics. Le décret ministériel qui prévoit que cette obligation doit être finalisée avant le Conseil de sécurité de jeudi. Interrogée par RTL, Maggie De Block, confirme que "les nouvelles mesures seront annoncées jeudi. Elle insiste sur la nécessité de contrôler davantage le respect des mesures."Il y aura des renforcements (des mesures, au lieu d'un allègement), a-t-elle encore précisé à sa sortie de la réunion au Palais d'Egmont. Le but est de préparer pour jeudi un arrêté ministériel - à prendre par le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V) - pour confirmer les mesures à prendre par le CNS. Mme de Block (Open Vld) a précisé que les mesures pourraient être "nationales", comme un port du masque plus généralisé dans les lieux publics et dans les services publics, ou "locales", là ou des foyers de contaminations ont été récemment constatés, comme à Anvers. Les bourgmestres des communes seront davantage impliqués, a pour sa part précisé le ministre-président wallon, Elio Di Rupo (PS). Trente-cinq pour cent des nouveaux cas recensés en Belgique l'ont été dans la Métropole, a-t-on souligné de source gouvernementale, confirmant qu'il n'y aurait "pas de phase 5" du déconfinement "dans l'état actuel des choses".