La proposition soumise au vote permettrait aux personnes ayant moins de six mois à vivre d'obtenir des médicaments qu'elles s'administreraient pour mourir. Après dépouillement d'un peu plus de la moitié des bulletins, le "oui" l'emportait à 65%. Cinq autres états américains, dont la Californie et l'Oregon, ont mis en place un processus légal pour accompagner les patients en fin de vie. (Belga)

La proposition soumise au vote permettrait aux personnes ayant moins de six mois à vivre d'obtenir des médicaments qu'elles s'administreraient pour mourir. Après dépouillement d'un peu plus de la moitié des bulletins, le "oui" l'emportait à 65%. Cinq autres états américains, dont la Californie et l'Oregon, ont mis en place un processus légal pour accompagner les patients en fin de vie. (Belga)