Le général de brigade Jacky Cabo, un francophone, passera à cette occasion, après plus de deux ans à la tête de la brigade motorisée, le flambeau au colonel Lieven Geeraert, un néerlandophone. La cérémonie de remise de commandement se tiendra à Bourg-Léopold, la ville de garnison de cette grande unité, en présence de diverses autorités civiles et militaires, a précisé le service de presse de la Défense dans un communiqué. Sous réserve de son agenda, la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, a accepté la présidence de cette cérémonie. Avant sa désignation comme commandant de la brigade, le colonel Geeraert était chef de gestion des carrières au sein de la Direction générale des Ressources humaines (DG-HR) de la Défense, précise l'armée. Le général de brigade Cabo commandait pour a part la brigade motorisée depuis le 28 mai 2019. La brigade, la plus grande unité de la composante Terre avec quelque 7.500 hommes et femmes, compte quinze "Combined Arms Units" dont cinq bataillons de manoeuvre (les Lanciers, les Chasseurs ardennais, les bataillons Bevrijding-5 Linie, Carabiniers Prins Boudewijn-Grenadiers, et 12ème de Ligne Prince Léopold-13ème de Ligne). S'y ajoutent les Chasseurs à cheval, l'artillerie, deux bataillons du génie, deux groupes Systèmes de Communication et d'Information (CIS), ainsi que deux bataillons logistiques répartis sur l'ensemble du territoire belge. Elle dispose d'un quartier général à Bourg-Léopold et un autre à Marche-en-Famenne, pour des raisons d'équilibre Nord-Sud. À partir de 2025, les unités de la brigade seront équipées des nouveaux véhicules de combat, Griffon et Jaguar, qui constitueront la partie la plus visible du "partenariat stratégique" liant la Belgique à la France par le biais du programme CAMO" (Capacité motorisée). (Belga)

Le général de brigade Jacky Cabo, un francophone, passera à cette occasion, après plus de deux ans à la tête de la brigade motorisée, le flambeau au colonel Lieven Geeraert, un néerlandophone. La cérémonie de remise de commandement se tiendra à Bourg-Léopold, la ville de garnison de cette grande unité, en présence de diverses autorités civiles et militaires, a précisé le service de presse de la Défense dans un communiqué. Sous réserve de son agenda, la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, a accepté la présidence de cette cérémonie. Avant sa désignation comme commandant de la brigade, le colonel Geeraert était chef de gestion des carrières au sein de la Direction générale des Ressources humaines (DG-HR) de la Défense, précise l'armée. Le général de brigade Cabo commandait pour a part la brigade motorisée depuis le 28 mai 2019. La brigade, la plus grande unité de la composante Terre avec quelque 7.500 hommes et femmes, compte quinze "Combined Arms Units" dont cinq bataillons de manoeuvre (les Lanciers, les Chasseurs ardennais, les bataillons Bevrijding-5 Linie, Carabiniers Prins Boudewijn-Grenadiers, et 12ème de Ligne Prince Léopold-13ème de Ligne). S'y ajoutent les Chasseurs à cheval, l'artillerie, deux bataillons du génie, deux groupes Systèmes de Communication et d'Information (CIS), ainsi que deux bataillons logistiques répartis sur l'ensemble du territoire belge. Elle dispose d'un quartier général à Bourg-Léopold et un autre à Marche-en-Famenne, pour des raisons d'équilibre Nord-Sud. À partir de 2025, les unités de la brigade seront équipées des nouveaux véhicules de combat, Griffon et Jaguar, qui constitueront la partie la plus visible du "partenariat stratégique" liant la Belgique à la France par le biais du programme CAMO" (Capacité motorisée). (Belga)