Le paquet a été remarqué vers 20h15 par un conducteur de métro au terminus des trams de la station Rogier. La police n'a voulu prendre aucun risque et a ordonné l'interruption des lignes de tram 3, 4, 25 et 55 ainsi que des lignes de métro 2 et 6. Le SEDEE, le service de déminage de l'armée, est intervenu pour examiner le colis avant de le neutraliser. On ignore à l'heure actuelle ce que contenait le paquet, mais il est certain qu'il ne s'agissait pas d'explosifs ou d'un autre matériel dangereux. (Belga)

Le paquet a été remarqué vers 20h15 par un conducteur de métro au terminus des trams de la station Rogier. La police n'a voulu prendre aucun risque et a ordonné l'interruption des lignes de tram 3, 4, 25 et 55 ainsi que des lignes de métro 2 et 6. Le SEDEE, le service de déminage de l'armée, est intervenu pour examiner le colis avant de le neutraliser. On ignore à l'heure actuelle ce que contenait le paquet, mais il est certain qu'il ne s'agissait pas d'explosifs ou d'un autre matériel dangereux. (Belga)