Charles Michel voulait évoquer un "cocktail nationaliste socialiste", comme en atteste la version papier du discours, a-t-il précisé. "Le Premier ministre y fait souvent allusion. Il y a un parti nationaliste et un parti socialiste", a-t-il précisé. "Jamais, il n'a été question de faire référence au nazisme. L'intention n'était pas de faire un amalgame", a-t-il conclu. (Belga)

Charles Michel voulait évoquer un "cocktail nationaliste socialiste", comme en atteste la version papier du discours, a-t-il précisé. "Le Premier ministre y fait souvent allusion. Il y a un parti nationaliste et un parti socialiste", a-t-il précisé. "Jamais, il n'a été question de faire référence au nazisme. L'intention n'était pas de faire un amalgame", a-t-il conclu. (Belga)