Maraichage, travaux forestiers, promotion touristique, transport de personnes à des fins récréatives, entretien des espaces publics, sont quelques exemples des projets déposés par des communes wallonnes pour introduire le cheval de trait dans diverses activités communales. Elles répondaient à un appel à projets lancé en mai 2016 par René Collin, le ministre wallon de l'agriculture et de la ruralité.

"La polyvalence du cheval de trait est un atout majeur pour répondre aux défis énergétiques ainsi qu'aux objectifs de développement durable et de mobilité douce. De plus cet appel à projets vise à préserver un patrimoine rural et à consolider des emplois", explique René Collin qui présentait ce vendredi les résultats de l'opération.

Au total, 44 dossiers ont été retenus par le jury. Ils couvrent 47 communes wallonnes, six projets étant des dossiers transcommunaux. Une aide financière maximale de 10.000 euros par commune (12.500 euros pour les projets transcommunaux) est accordée par la Wallonie pour un budget total de 486.509 euros.

Les communes seront accompagnées par la Fondation rurale de Wallonie, qui aura notamment pour mission de sensibiliser un maximum de pouvoirs locaux wallons à l'utilité du cheval de trait.

Maraichage, travaux forestiers, promotion touristique, transport de personnes à des fins récréatives, entretien des espaces publics, sont quelques exemples des projets déposés par des communes wallonnes pour introduire le cheval de trait dans diverses activités communales. Elles répondaient à un appel à projets lancé en mai 2016 par René Collin, le ministre wallon de l'agriculture et de la ruralité. "La polyvalence du cheval de trait est un atout majeur pour répondre aux défis énergétiques ainsi qu'aux objectifs de développement durable et de mobilité douce. De plus cet appel à projets vise à préserver un patrimoine rural et à consolider des emplois", explique René Collin qui présentait ce vendredi les résultats de l'opération. Au total, 44 dossiers ont été retenus par le jury. Ils couvrent 47 communes wallonnes, six projets étant des dossiers transcommunaux. Une aide financière maximale de 10.000 euros par commune (12.500 euros pour les projets transcommunaux) est accordée par la Wallonie pour un budget total de 486.509 euros. Les communes seront accompagnées par la Fondation rurale de Wallonie, qui aura notamment pour mission de sensibiliser un maximum de pouvoirs locaux wallons à l'utilité du cheval de trait.