Israël doit "payer le prix" de cette attaque et il s'agit pour le Hezbollah d'"établir des règles d'engagement et (...) une logique de protection pour le pays", a affirmé M. Nasrallah dans un discours télévisé. L'armée israélienne n'avait pas confirmé cette attaque après les accusations du Hezbollah. (Belga)