Au-delà de cet aspect pratique, la ligne téléphonique prévoyait aussi un soutien psychosocial pour toute personne qui en ressentait le besoin. Le SPF Santé publique, en collaboration avec la Croix-Rouge de Belgique et Rode Kruis-Vlaanderen, avait d'ailleurs offert son renfort, et plus de 750 appels ont été traités en ce sens. Avec la désactivation du 1771, ce sont les autorités, services et organisations compétentes qui s'assureront, dans les semaines à venir, d'apporter les renseignements utiles aux citoyens durant la phase de rétablissement. De l'information pratique pourra toujours être retrouvée sur le site web du Centre de crise national. L'aide psychosociale reste également active via les lignes 107 pour les francophones (Télé Accueil), 106 pour les flamands (Teleonthaal) et 108 pour les germanophones (Telefonhilfe). De même, un soutien psychosocial sera également toujours apporté sur le terrain, où des équipes passent régulièrement dans les rues et les centres d'accueil des villages liégeois les plus touchés. C'était également le 1771 qui se chargeait de recueillir des informations sur les personnes injoignables par leurs proches. Il est, à partir de maintenant, demandé à toute personne qui serait encore à la recherche d'un proche disparu de prendre contact avec le 105, numéro de la Croix-Rouge. (Belga)

Au-delà de cet aspect pratique, la ligne téléphonique prévoyait aussi un soutien psychosocial pour toute personne qui en ressentait le besoin. Le SPF Santé publique, en collaboration avec la Croix-Rouge de Belgique et Rode Kruis-Vlaanderen, avait d'ailleurs offert son renfort, et plus de 750 appels ont été traités en ce sens. Avec la désactivation du 1771, ce sont les autorités, services et organisations compétentes qui s'assureront, dans les semaines à venir, d'apporter les renseignements utiles aux citoyens durant la phase de rétablissement. De l'information pratique pourra toujours être retrouvée sur le site web du Centre de crise national. L'aide psychosociale reste également active via les lignes 107 pour les francophones (Télé Accueil), 106 pour les flamands (Teleonthaal) et 108 pour les germanophones (Telefonhilfe). De même, un soutien psychosocial sera également toujours apporté sur le terrain, où des équipes passent régulièrement dans les rues et les centres d'accueil des villages liégeois les plus touchés. C'était également le 1771 qui se chargeait de recueillir des informations sur les personnes injoignables par leurs proches. Il est, à partir de maintenant, demandé à toute personne qui serait encore à la recherche d'un proche disparu de prendre contact avec le 105, numéro de la Croix-Rouge. (Belga)