Selon le centre de crise, les opérations de sauvetage sont pratiquement terminées en province de Liège, l'effort se concentrant principalement désormais sur le sauvetage des animaux et sur les opérations techniques. Des problèmes de réseaux, ainsi que d'alimentation en eau, sont toujours signalés en province de Luxembourg. La situation est assez semblable en province de Namur, tandis que Wavre et Tubize restent les points critiques du Brabant wallon. La situation se stabilise dans le Hainaut. En Flandre, le niveau de la Meuse baisse lentement dans le Limbourg, le point d'attention reste principalement Maaseik où l'on craint que des maisons puissent être inondées. Dans le Brabant flamand, ce sont les entités de Rotselaer et Zoutleeuw qui craignent encore une aggravation de la situation dans l'après-midi en raison du trop plein du bassin du Démer. (Belga)

Selon le centre de crise, les opérations de sauvetage sont pratiquement terminées en province de Liège, l'effort se concentrant principalement désormais sur le sauvetage des animaux et sur les opérations techniques. Des problèmes de réseaux, ainsi que d'alimentation en eau, sont toujours signalés en province de Luxembourg. La situation est assez semblable en province de Namur, tandis que Wavre et Tubize restent les points critiques du Brabant wallon. La situation se stabilise dans le Hainaut. En Flandre, le niveau de la Meuse baisse lentement dans le Limbourg, le point d'attention reste principalement Maaseik où l'on craint que des maisons puissent être inondées. Dans le Brabant flamand, ce sont les entités de Rotselaer et Zoutleeuw qui craignent encore une aggravation de la situation dans l'après-midi en raison du trop plein du bassin du Démer. (Belga)