Depuis la sixième réforme de l'État, le Sénat ne compte plus d'élus directs mais seulement des sénateurs issus des entités fédérées (50) et d'autres cooptés par les partis (10, dont 4 francophones). Vu ses résultats électoraux, le cdH n'a plus droit à coopter un sénateur. Les quatre sénateurs cooptés francophones reviennent au PS, au MR, à Ecolo et au PTB. (Belga)