"Cela continue à jouir de la préférence de mon parti: avoir une large majorité en Flandre qui soutient la coalition", a-t-il souligné.

"Je l'ai dit en son temps et répété, et je ne suis pas quelqu'un qui change si facilement d'avis", a-t-il souligné.

Dans l'après-midi, les informateurs royaux Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) recevront séparément les présidents de la N-VA et du PS.

Sans la N-VA, les partis flamands ne pourraient disposer d'une majorité à la Chambre puisque le Vlaams Belang en est de toute façon exclu.

"Cela continue à jouir de la préférence de mon parti: avoir une large majorité en Flandre qui soutient la coalition", a-t-il souligné. "Je l'ai dit en son temps et répété, et je ne suis pas quelqu'un qui change si facilement d'avis", a-t-il souligné. Dans l'après-midi, les informateurs royaux Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) recevront séparément les présidents de la N-VA et du PS. Sans la N-VA, les partis flamands ne pourraient disposer d'une majorité à la Chambre puisque le Vlaams Belang en est de toute façon exclu.