Wouter Beke est président des chrétiens-démocrates flamands depuis 2010. Seul candidat en lice, il avait été réélu avec 98% des voix en 2013. M. Beke explique que l'élection sera avancée à février car le parti mènera en fin d'année un congrès sur l'avenir, qu'il ne souhaite pas voir vidé de sa substance pas des discussions sur la présidence. Une élection le mois prochain permettrait également au futur président d'avoir les coudées franches dès le mois de mars pour préparer les élections locales de 2018 et fédérales de 2019. (Belga)

Wouter Beke est président des chrétiens-démocrates flamands depuis 2010. Seul candidat en lice, il avait été réélu avec 98% des voix en 2013. M. Beke explique que l'élection sera avancée à février car le parti mènera en fin d'année un congrès sur l'avenir, qu'il ne souhaite pas voir vidé de sa substance pas des discussions sur la présidence. Une élection le mois prochain permettrait également au futur président d'avoir les coudées franches dès le mois de mars pour préparer les élections locales de 2018 et fédérales de 2019. (Belga)