"L'identité n'est pas encore connue, mais il y a une piste sérieuse, suite aux différents éléments en possession des zones de police, notamment des déclarations de disparitions récentes. Si le corps est découpé, c'est plus que probablement dû aux hélices des péniches.", indiquait dimanche soir la magistrate de garde. Les services de secours de Wallonie picarde (Wapi) ont été alertés dimanche, peu après 11h00, que le corps sans vie d'une personne avait été retrouvé dans l'Escaut à la rue du Barage à Hérinnes, dans l'entité de Pecq. C'est un batelier qui a repéré des parties de ce corps, entre les deux portes situées en amont et en aval de l'écluse de Hérinnes. Les services de secours de Wapi ont dépêché sur place un véhicule-bateau, cinq plongeurs venant des casernes de Tournai, Péruwelz et Comines ainsi qu'un véhicule de commandement. Le corps a été repêché dans le courant de l'après-midi. Le parquet est descendu sur les lieux en début de soirée. (Belga)

"L'identité n'est pas encore connue, mais il y a une piste sérieuse, suite aux différents éléments en possession des zones de police, notamment des déclarations de disparitions récentes. Si le corps est découpé, c'est plus que probablement dû aux hélices des péniches.", indiquait dimanche soir la magistrate de garde. Les services de secours de Wallonie picarde (Wapi) ont été alertés dimanche, peu après 11h00, que le corps sans vie d'une personne avait été retrouvé dans l'Escaut à la rue du Barage à Hérinnes, dans l'entité de Pecq. C'est un batelier qui a repéré des parties de ce corps, entre les deux portes situées en amont et en aval de l'écluse de Hérinnes. Les services de secours de Wapi ont dépêché sur place un véhicule-bateau, cinq plongeurs venant des casernes de Tournai, Péruwelz et Comines ainsi qu'un véhicule de commandement. Le corps a été repêché dans le courant de l'après-midi. Le parquet est descendu sur les lieux en début de soirée. (Belga)